08 avril, 2011

Le poney reconnu victime


Le poney et le musée de l'homme


Le poney reconnu victime "Le septuagénaire, auteur de sévices sexuels sur un poney dans la région de Blangy-sur-Bresle a été condamné à deux mois de prison avec sursis. L'homme de 70 ans qui avait violenté sexuellement une ponette a été condamné vient d'être condamné par le tribunal correctionnel de Dieppe à deux mois de prison avec sursis et des dommages et intérêts.Le préjudice matériel s'est élevé à 5 715 € et moral à 500 €. Cette somme d'argent sera reversée au propriétaire de l'animal « agressé » l'été dernier dans la région de Blangy-sur-Bresle (voir nos éditions du 27 novembre et du 5 décembre). Le tribunal a suivi les requêtes du substitut du procureur de la République et a pris sa décision après le visionnage des vidéos.Venu à plusieurs reprisesLors des débats évoqués le 26 novembre dernier, l'avocate du prévenu avait demandé le huis clos qui lui a été refusé. « Je vais être extrêmement superficiel dans les faits », annonce d'emblée le président du tribunal.C'est le propriétaire de la ponette qui a raconté l'histoire. Cela a commencé par des dégradations dans son écurie et il a fini par installer une caméra de surveillance pour connaître les auteurs de ces faits malveillants. C'est en visionnant le CD qu'il a eu la grande surprise de constater que son voisin était venu à plusieurs reprises dans son ranch.« Il est allé chercher la ponette pour l'amener dans le box. Là, il se plaçait devant et exhibait son sexe. Ensuite, il passait par derrière, il soulevait la queue du cheval et après l'avoir coincée, il la prenait à bras-le-corps. »La question est de savoir si réellement, il y a eu acte sexuel. Le prévenu, réfugié dans sa honte, n'en dira pas plus à la barre du tribunal. Aux gendarmes, lors des auditions, le retraité avait expliqué que c'était un simulacre. L'homme admet avoir un comportement sexuel anormal et a pris spontanément contact avec un psychologue" Paris Normandie mercredi 08 décembre 2010
Website counter